Twitter Oyst

Oyst (Page web - Oyst) n’a pas de concurrents directs et la start-up fera le nécessaire pour conserver cette longueur d’avance. Le e-commerce est aujourd'hui un marché de 1 500 milliards d'euros au niveau mondial, dont 70 dans l'Hexagone. Le règlement en un clic imaginé par Oyst ne représente que le début.

Quelques renseignements sur le principe du paiement en un seul clic

Grâce à Oyst, un seul clic suffit pour acheter en ligne. Toutes les infos concernant le consommateur sont préenregistrées par la solution de one-click shopping fournie par Oyst. Les utilisateurs d'internet intéressés par un produit ont simplement à cliquer sur l'annonce pour en faire l'achat. Le client, dès l'instant où il effectue son premier achat sur un site web, voit son portefeuille électronique créé automatiquement.

Il suffit de se servir du bouton Oyst correspondant au produit qui vous attire pour que la transaction soit réalisée et qu'une fenêtre de validation apparaisse. Chaque opération devient extrêmement simple, que ce soit pour retenir un vol ou pour se payer un smartphone. Grâce à des technologies telle que la biométrie, les utilisateurs sont reconnus en toute confiance. L'ambition d'Oyst est de faire gagner beaucoup de temps aux consommateurs en leur permettant d'acheter ce qu'ils désirent en toute tranquillité et en un seul clic.

Oyst est au service du e-commerce

Oyst permet de diminuer la quantité d'achats abandonnés pendant le processus de conversion du prospect en client. La société permet de résoudre un problème majeur pour les e-marchands, celui de la conversion. Un portefeuille avec à l'intérieur l'ensemble des informations du client est créé par Oyst sur le site du e-marchand, qui peut ainsi garantir la livraison.

Oyst, deux Français à l'origine de la start-up

Oyst a été créée par deux Français, Quentin Vigneau et Julien Foussard. Une trentaine de collaborateurs font partie, avec ses deux créateurs, de la société. Oyst cherche tout simplement à réduire le nombre d'étapes obligatoires pour acheter sur le web, afin d'amener une véritable révolution dans le secteur du commerce électronique.